Suivez-nous partout

Actualité

Resident Evil 3 Remake ne sera pas dévoilé aux Game Awards, affirme l’hôte de la cérémonie

Son existence confirmée par de récentes fuites, Resident Evil 3: Remake est pressenti pour faire une apparition remarquée aux Game Awards qui se tiendront le 12 décembre prochain.

Publié il y a

le

Resident Evil 3 Remake

Néanmoins, Geoff Keighley, l’hôte de la cérémonie, a d’ores et déjà commenté l’affaire en affirmant qu’aucune annonce concernant Resident Evil 3 Remake ne sera faite pendant la soirée.

Quel calendrier pour Resident Evil 3 Remake ?

Si l’excellent remake de Resident Evil 2 avait été annoncé à l’E3 2018, il se pourrait bien que son successeur suive le même chemin et attende l’été prochain avant d’être officialisé par Capcom.

En effet, les Game Awards devraient déjà se faire cette année le relais de pas moins de dix annonces de jeu. Mais à en croire Geoff Keighley, Resident Evil 3 Remake ne fait pas partie de ceux-là.

Si, techniquement, rien n’empêche Capcom de communiquer sur ses jeux quand bon lui semble, on se doute que l’éditeur voudra surfer sur la grande popularité d’un événement pour officialiser le remake de Resident Evil 3. Une méthode qui a déjà fait ses preuves : Resident Evil 2: Remake se serait vendu à plus d’exemplaires que l’opus original avec quelque 5 millions de copies.


Source : GameRant

Continuer la lecture
Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Interdiction d’utilisation du sachet en plastique : Après un échec, une nouvelle tentative ?

Si la protection du consommateur de la toxicité des denrées alimentaires en raison de leur contact avec le plastique passe indubitablement par un cadre réglementaire, l’ensemble des personnes interrogées pour les besoins de cet article sont tous d’accord sur un point : la conscience du consommateur et son engagement pour lutter contre la pollution des produits destinés à la consommation demeurent le seul contrôle efficace.

Publié il y a

le

Par

sachet en plastique algérie

Si réellement ces sachets noirs sont nocifs comme ils le disent, ils n’ont qu’à interdire leur commercialisation au niveau des marchés.

Le problème sera réglé une bonne fois pour toute», estime un commerçant que nous avons rencontré dans sa supérette, à Alger. Après plusieurs années, le sachet noir, ayant constitué l’objet d’une vaste campagne de sensibilisation, revient au-devant de la scène.

Il est même présent en force dans les supérettes où ce fameux sachet noir, dont la toxicité n’est plus à prouver, est en contact permanent avec les denrées alimentaires. Il était question de son utilisation uniquement au niveau des espaces de vente qui ne sont pas destinés aux produits alimentaires afin d’éviter la faillite de ses producteurs.

Au fil des années, les effets de la campagne se sont effacés des esprits, et les sachets noirs prennent de l’espace même au niveau des points vente des produits alimentaires. «On les utilise uniquement pour les produits d’hygiène. Il me semble que cela n’a aucun impact sur la santé des citoyens surtout que ces détergents sont déjà emballés dans des bouteilles. Il n’y a aucun impact sur le contenu de ces bouteilles», justifie un commerçant, qui tient une mini-supérette, à Alger.

Ce dernier, qui semble ignorer l’impact de la présence de ces sachets dans la nature, considère que leur présence au niveau de sa supérette ne relève en aucun cas de sa responsabilité, d’autant plus que le consommateur a le choix entre l’usage de ce sachet noir et les autres sachets de couleur blanche. «Au contraire, dans la plupart des cas, ce sont les consommateurs qui exigent le sachet noir afin de cacher leurs achats», explique ce commerçant.

Ce commerçant pointe un doigt accusateur contre «ceux qui ont autorisé la commercialisation et l’usage de ces sachets». Même son de cloche du côté des boulangers.

Bien que l’usage des sachets noirs soit banni au niveau des boulangeries, mais l’usage des sachets transparents, blanc ou parfois même jaunes n’a pas réglé le problème lié d’abord au contact du pain avec le plastique, mais aussi celui lié à la pollution de l’environnement par ce plastique qui prend dans certains cas des siècles avant de disparaître dans la nature.

Du côté des consommateurs, c’est l’insouciance la plus totale. Lors de l’observation de leur comportement au niveau de deux boulangeries à Belcourt (Alger), le constat est des plus saisissants.

Les clients de cette boulangerie acceptent de mettre le pain bien qu’il soit chaud dans des sachets en plastique, tantôt transparent, tantôt jaune, sans la moindre contestation. «Nous n’avons pas le choix. C’est tout ce qu’il y a sur le marché», estime une dame. Même constat pour les autres clients. Seule une vieille dame porte un couffin traditionnel à base d’osier. «Je ne peux pas sortir sans prendre ce couffin.

Il m’accompagne là où je vais», assure cette vielle dame. Son geste est-t-il une solution pour mettre fin à l’usage du plastique ? «Non !», répond notre interlocutrice qui vient de prendre deux pains dans un sachet transparent avant de les mettre dans son couffin. «Je ne peux pas ne pas les mettre dans le sachet, car j’ai déjà acheté de la pomme de terre pleine de terre», explique cette dame.

De son côté, un boulanger assure que tout est entre les mains du consommateur. «C’est au consommateur d’exiger le sac en papier et c’est à lui de boycotter l’usage du sachet en plastique.

A notre niveau, on ne peut que l’accompagner dans sa démarche. Tant qu’il y a toujours ceux qui acceptent de mettre le pain dans des sachets en plastique, ce dernier ne disparaîtra pas», assure ce boulanger. La preuve est donnée par cet autre pâtissier disposant pourtant de sacs en papier, qui estime que ce sont les citoyens qui exigent le sachet en plastique. «Il y a un cas sur mille qui refuse le plastique », souligne-t-il.

Pour sa part, Seddik Habitouche, un autre boulanger exerçant à Alger, abonde dans le même sens en mettant en avant son expérience personnelle. «Je ne spécule pas sur le sachet en plastique s’il est nocif ou pas. Cela fait des années que j’ai abandonné son usage.

Je ne fais confiance à personne et je n’attends rien de personne. Pour le pain, j’utilise un filet que j’ai confectionné moi-même à base de tissu», témoigne-t-il invitant les citoyens à prendre leur sort en main.


Source : El Watan

Continuer la lecture

Actualité

L’iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s’en explique

Apple se défend de suivre à la trace tous les utilisateurs d’iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max.

Publié il y a

le

Par

apple iphone algérie

Lancé en septembre 2019, l’iPhone 11 a récemment été accusé par le chercheur en sécurité Brian Krebs de vérifier et mettre à jour la localisation de l’appareil, en direct et en continu, et ce malgré le fait de désactiver les services de localisation. Apple a réagi.

Apple invoque des raisons légales

La firme de Cupertino a ainsi expliqué, dans un communiqué envoyé à TechCrunch, que la nouvelle génération d’iPhone (11, 11 Pro et 11 Pro Max) doit réaliser constamment des vérifications de localisation afin d’utiliser en toute légalité la technologie « ultra wideband » (UWB) de ses puces.

Un porte-parole du groupe américain fait savoir qu’un règlement international oblige Apple à désactiver l’UWB dans certaines zones. L’entreprise estime donc qu’il est nécessaire de vérifier en permanence où se trouve l’iPhone afin d’arrêter automatiquement l’UWB si besoin, et le laisser actif autant que possible.

Pas de problème de confidentialité

Si on comprend les contraintes techniques et légales auxquelles Apple est soumise, cette justification ne permet pas, en revanche, de rassurer les utilisateurs quant aux problématiques de données personnelles et de vie privée.

Là encore, la marque à la pomme s’est montrée rassurante. Elle assure que le système de vérification en continu de la localisation est géré « entièrement par l’appareil » et qu’aucune donnée liée à cette option n’est envoyée sur les serveurs d’Apple.

Néanmoins, l’entreprise indique aussi que lors d’une prochaine mise à jour d’iOS, il deviendra possible de désactiver cette fonctionnalité de suivi automatique de la localisation. Cela s’accompagnera bien sûr aussi de l’arrêt complet de l’UBW sur l’iPhone, pour la question de droit international évoquée précédemment. Cela pourrait alors altérer les performances du smartphone à certains égards, l’UBW étant très peu sensible aux interférences et plus précis que d’autres technologies de communication sans fil comme le Wi-Fi et le Bluetooth par exemple.


Source : TechCrunch

Continuer la lecture

Actualité

Algérie Télécom affiche ses nouveaux prix

Comme chaque fin année, Algérie Télécom lance des promotions pour renforcer sa stratégie aux près de ça clientèle résidentielle. Mais cette année, AT a décider d’établir une nouvelle tarification quand aux deux offres Idoom (ADSL et FIBRE). Un rabais qui va toucher les clients résidentiels abonnées des deux offres 4 Mbps et 8 Mpbs.

Publié il y a

le

Par

Logo Algérie Télécom

Dans une communication avec Geekzworld, Algérie Télécom nous a fait part de sa nouvelle grille tarifaire qui concerne les offres des clients résidentiels ADLS et Fibre Optique. AT change les prix pour satisfaire les abonnés des débits 4 et 8 Méga par secondes. On nous a confirmé que cette décision a été prise pour tacler la hausse des prix des anciens abonnées des 512 Kbps et 1 Mbps qui se sont retrouvé forcé de passer à l’abonnement supérieur.

Les prix des abonnements seront maintenant de 2 599 Da pour 4 Mbps, contre un ancient tarif de 3 200 Da. Et de 3 599 Da pour la 8 Mbps au lieu d’un ancient tarif de 5 000 Da .

Par ailleurs, le leader a aussi annoncé le lancement des promotions habituelles, toujours destinées aux clients résidentiels, en forme de bonus offert lors des rechargement avec carte. A noter qu’il est possible aussi d’en bénéficier en payant directement la souscription à l’agence de votre choix.

Liste des bonus Algérie Télécom :

1.000 DA pour tout rechargement ou souscription de 2 mois à l’offre 2 Méga.
1.500 DA pour tout rechargement ou souscription de 2 mois à l’offre 4 Méga.
2.000 DA pour tout rechargement ou souscription de 2 mois à l’offre 8 Méga.
5.000 DA pour tout rechargement ou souscription de 2 mois à l’offre 20 Méga.
7.000 DA pour tout rechargement ou souscription de 2 mois à l’offre 50 Méga.
10.000 DA pour tout rechargement ou souscription de 2 mois à l’offre 100 Méga.

استفيدوا من هدية 🎁 استثنائية تتراوح قيمتها ما بين 000 1 دج و 000 10 دج 😃 عند تعبئة اشتراككم لأنترنت Idoom ADSL أو Idoom…

Gepostet von Algérie Télécom am Montag, 2. Dezember 2019

Il est tout de même bon à savoir que les clients conventionnés auront droit à 80% des bonus cités. Comme Algérie Télécom l’indique sur son communiqué officiel : « A travers ces deux nouvelles promotions valables du 1 décembre au 31 décembre 2019, Algérie Télécom confirme son engagement à renforcer sa stratégie de proximité avec les clients afin de répondre au mieux à leurs attentes ».

Les rabais quant à eux, ne sont pas limités par une durée déterminée. Ils sont appliquée automatiquement à partir du 1 Décembre 2019. En attendant d’autre promotions au cours de l’année qui va suivre.

Continuer la lecture

Actualité