Interdiction d’utilisation du sachet en plastique : Après un échec, une nouvelle tentative ?
Suivez-nous partout

Actualité

Interdiction d’utilisation du sachet en plastique : Après un échec, une nouvelle tentative ?

Si la protection du consommateur de la toxicité des denrées alimentaires en raison de leur contact avec le plastique passe indubitablement par un cadre réglementaire, l’ensemble des personnes interrogées pour les besoins de cet article sont tous d’accord sur un point : la conscience du consommateur et son engagement pour lutter contre la pollution des produits destinés à la consommation demeurent le seul contrôle efficace.

Publié il y a

le

sachet en plastique algérie

Si réellement ces sachets noirs sont nocifs comme ils le disent, ils n’ont qu’à interdire leur commercialisation au niveau des marchés.

Le problème sera réglé une bonne fois pour toute», estime un commerçant que nous avons rencontré dans sa supérette, à Alger. Après plusieurs années, le sachet noir, ayant constitué l’objet d’une vaste campagne de sensibilisation, revient au-devant de la scène.

Il est même présent en force dans les supérettes où ce fameux sachet noir, dont la toxicité n’est plus à prouver, est en contact permanent avec les denrées alimentaires. Il était question de son utilisation uniquement au niveau des espaces de vente qui ne sont pas destinés aux produits alimentaires afin d’éviter la faillite de ses producteurs.

Au fil des années, les effets de la campagne se sont effacés des esprits, et les sachets noirs prennent de l’espace même au niveau des points vente des produits alimentaires. «On les utilise uniquement pour les produits d’hygiène. Il me semble que cela n’a aucun impact sur la santé des citoyens surtout que ces détergents sont déjà emballés dans des bouteilles. Il n’y a aucun impact sur le contenu de ces bouteilles», justifie un commerçant, qui tient une mini-supérette, à Alger.

Ce dernier, qui semble ignorer l’impact de la présence de ces sachets dans la nature, considère que leur présence au niveau de sa supérette ne relève en aucun cas de sa responsabilité, d’autant plus que le consommateur a le choix entre l’usage de ce sachet noir et les autres sachets de couleur blanche. «Au contraire, dans la plupart des cas, ce sont les consommateurs qui exigent le sachet noir afin de cacher leurs achats», explique ce commerçant.

Ce commerçant pointe un doigt accusateur contre «ceux qui ont autorisé la commercialisation et l’usage de ces sachets». Même son de cloche du côté des boulangers.

Bien que l’usage des sachets noirs soit banni au niveau des boulangeries, mais l’usage des sachets transparents, blanc ou parfois même jaunes n’a pas réglé le problème lié d’abord au contact du pain avec le plastique, mais aussi celui lié à la pollution de l’environnement par ce plastique qui prend dans certains cas des siècles avant de disparaître dans la nature.

Du côté des consommateurs, c’est l’insouciance la plus totale. Lors de l’observation de leur comportement au niveau de deux boulangeries à Belcourt (Alger), le constat est des plus saisissants.

Les clients de cette boulangerie acceptent de mettre le pain bien qu’il soit chaud dans des sachets en plastique, tantôt transparent, tantôt jaune, sans la moindre contestation. «Nous n’avons pas le choix. C’est tout ce qu’il y a sur le marché», estime une dame. Même constat pour les autres clients. Seule une vieille dame porte un couffin traditionnel à base d’osier. «Je ne peux pas sortir sans prendre ce couffin.

Il m’accompagne là où je vais», assure cette vielle dame. Son geste est-t-il une solution pour mettre fin à l’usage du plastique ? «Non !», répond notre interlocutrice qui vient de prendre deux pains dans un sachet transparent avant de les mettre dans son couffin. «Je ne peux pas ne pas les mettre dans le sachet, car j’ai déjà acheté de la pomme de terre pleine de terre», explique cette dame.

De son côté, un boulanger assure que tout est entre les mains du consommateur. «C’est au consommateur d’exiger le sac en papier et c’est à lui de boycotter l’usage du sachet en plastique.

A notre niveau, on ne peut que l’accompagner dans sa démarche. Tant qu’il y a toujours ceux qui acceptent de mettre le pain dans des sachets en plastique, ce dernier ne disparaîtra pas», assure ce boulanger. La preuve est donnée par cet autre pâtissier disposant pourtant de sacs en papier, qui estime que ce sont les citoyens qui exigent le sachet en plastique. «Il y a un cas sur mille qui refuse le plastique », souligne-t-il.

Pour sa part, Seddik Habitouche, un autre boulanger exerçant à Alger, abonde dans le même sens en mettant en avant son expérience personnelle. «Je ne spécule pas sur le sachet en plastique s’il est nocif ou pas. Cela fait des années que j’ai abandonné son usage.

Je ne fais confiance à personne et je n’attends rien de personne. Pour le pain, j’utilise un filet que j’ai confectionné moi-même à base de tissu», témoigne-t-il invitant les citoyens à prendre leur sort en main.


Source : El Watan

Continuer la lecture
Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Internet : Algérie Télécom baisse les prix de l’ADSL !

Publié il y a

le

Par

Internet : Algérie Télécom baisse les prix de l’ADSL !

Une nouvelle tarification d’Algérie Télécom pour ses offres ADSL et Fibre avec notamment l’offre 8 mégas qui sera au même tarif que le 4 méga, entrera en vigueur à partir de demain mardi, a annoncé lundi le ministre de la Poste et des Télécommunication, Brahim Boumzar.

Désormais, le nouveau tarif du débit 8 Mbps est au même tarif que celui de la 4 Mbps, soit 2599 Da/mois au lieu de 3599 Da/mois actuellement,et celui de 20 Mbps est de 4999 Da/mois au lieu de 7900 Da/mois, a-t-il précisé à l’occasion de la signature d’une convention entre le ministère de la Poste et des Télécommunications et le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial.

Quant au nouveau tarif du débit 100 Mbps, ce dernier est proposé au prix de 9999 Da/Mois au lieu de 24 500 DA/mois, a-t-on ajouté.

Cette nouvelle tarification, qui intervient quelques mois seulement après la précédente, confirme « la volonté d’Algérie Télécom de répondre aux mieux aux attentes de ses clients, mais surtout de rendre le très haut débit accessible à tout le monde », a indiqué, pour sa part, le directeur général d’Algérie Télécom, Mounir Jawaher.

Continuer la lecture

Tech

Intel promet aux passionnés de jeux vidéo une GPU qui rivalisera avec ceux de AMD et NVIDIA en 2021 !

Publié il y a

le

Par

Intel

Intel prépare une architecture graphique Intel Xe pour les jeux. Connue sous le nom de Xe-HPG, et annoncée par Raja Koduri lors de la journée de l’architecture d’aujourd’hui, la nouvelle variante de microarchitecture des graphiques discrets d’Intel sera un amalgame de puces de faible puissance et de big data et offrira une accélération de traçage de rayons en temps réel.

Après un an d’informations contraires sur le fait qu’Intel construirait une puce de jeu à partir de sa prochaine architecture GPU, il a maintenant confirmé qu’il le ferait avec Xe-HPG. Nous ne savons pas encore grande chose sur l’architecture, mais seulement sur son lien avec les configurations connues d’Intel Xe.

Les microarchitectures Intel Xe sont les suivantes:

  • Xe-LP – GPU basse consommation avec jusqu’à 96 EU. Lancement dans Intel Tiger Lake.
  • Xe-HP – Conçu pour une utilisation dans les datacenters et évolutif de configurations à une à quatre tuiles. Lancement 2021.
  • Xe-HPG – La nouvelle architecture de jeu. Devrait être évolutif au-delà d’une seule tuile et prendra en charge GDDR6. Lancement 2021.
  • Xe-HPC – Destiné à être utilisé dans les supercalculateurs, tels que le supercalculateur Aurora prévu pour 2021.

Ce que nous savons jusqu’à présent de Xe-HPG, c’est qu’il combinera les «bonnes performances / watt» de Xe-LP, «l’échelle de Xe-HP pour une configuration plus grande» et «l’optimisation de la fréquence de calcul» du centre de données. microarchitecture Xe-HPC de qualité. On pourrait supposer que cela signifie la possibilité d’un GPU à plusieurs tuiles qui enchaînent plusieurs et une seule tuile de GPU Intel Xe.

Intel a confirmé que l’architecture Xe-HP utilisera cette approche en mosaïque pour fonctionner comme un « GPU multicœur », et nous pensons donc qu’il en va de même pour certaines configurations de l’architecture Xe-HPG.

« Lors de la journée de l’architecture, Intel a démontré le transcodage Xe-HP de 10 flux complets de vidéo 4K de haute qualité à 60 FPS sur une seule vignette », indique le communiqué de presse de la société. Mais comment cela se traduira par des performances de jeu, nous ne pouvons pas encore le dire avec certitude. De nombreux facteurs doivent être pris en compte avant de pouvoir faire des estimations précises sur les performances d’expédition.

Intel promet aux passionnés de jeux vidéo une GPU qui rivalisera avec ceux de AMD et NVIDIA en 2021 !

Au moins, nous savons qu’Intel a le souci de réduire les coûts. Alors que les GPU des datacenters peuvent vous coûter un joli centime, les GPU de jeu sont beaucoup plus compétitifs. Intel expédiera Xe-HPG avec mémoire GDDR6 pour s’assurer que les coûts sont réduits au minimum.

Ce qui est peut-être le plus surprenant, c’est qu’Intel se sent apte à intégrer l’accélération du lancer de rayons en temps réel lors de sa première incursion dans le monde des GPU de jeu discrets. Jusqu’à présent, seuls les GPU de la série RTX 20 de Nvidia prennent en charge l’accélération en silicium, cependant, nous nous attendons à ce qu’il améliore les performances du lancer de rayons avec les cartes graphiques Nvidia Ampere de nouvelle génération, dont nous en entendrons davantage parler le 1er septembre.

De même, AMD a confirmé la prise en charge de son architecture RDNA 2, qui devrait être lancée avant l’année. Avec l’annonce par Intel d’un GPU de jeu spécialement conçu, 2021 verra une bataille à trois pour une place dans nos PC de jeu.

Et il semble que les trois seront construits sur les processus de TSMC. Intel a confirmé qu’Intel Xe-HPG sera construit à l’aide d’une fonderie externe, et tous les signes pointent vers TSMC. C’est le même endroit qu’AMD et Nvidia utilisent actuellement pour leurs puces, bien que Nvidia ait également été censé utiliser Samsung pour une certaine capacité.

Avant cela, nous verrons d’abord Intel Xe dans les processeurs Intel Tiger Lake. Ceux-ci seront lancés le 2 septembre 2020 et comprendront jusqu’à 96 UE et la toute nouvelle technologie SuperFin 10 nm au cœur de Willow Cove.

Il y a beaucoup à venir d’Intel dans les mois à venir, et je dois dire que c’est excitant de le voir pousser un tas de nouveaux produits sur la scène.

Continuer la lecture

Actualité

Djezzy « Binatna » Nouvelle offre et une 1ère !

Publié il y a

le

Par

Djezzy

L’opérateur Djezzy vient de lancer sa toute nouvelle offre « Binatna » accessible à tous les utilisateurs du réseau sans l’achat d’une nouvelle Sim. L’offre vos permes de partager du crédit d’appel et du Data internet (3G/4G) jusqu’as 5 utilisateurs via son application disponible sur le play Store et Apple Store (Application gratuite).

Djezzy vous permet de profiter de cette offre sans l’achet une autre ligne téléphonique mobile (Sim). Elle est ainsi disponible sur les offres prépayé et offre postpayés de ce dernier, donc vous pouvez en profiter si vous utilisez Djezzy Confort, Djezzy Contrôle et Djezzy Spécial Control !

Les forfaits exceptionnels Djezzy BINATNA :

Djezzy "Binatna" Nouvelle offre et une 1ère !

 

DEUX EXTRAS SUPPLÉMENTAIRES !

Afin de compléter les options en cours de validité, deux EXTRAS sont disponibles avec les avantages qui suivent:

  • 1000 DA de crédit pour 1000 DA
  • 10 Go d’internet pour 1000 DA

Qui peut bénéficier de l’offre Djezzy BINATNA ?
L’offre est valable pour nos abonnés prépayés sur les différents produits ainsi que pour nos abonnés Djezzy Confort Control et Djezzy Spécial Control.

Comment souscrire à l’offre Djezzy BINATNA ?
Pour bénéficier de l’offre Djezzy BINATNA, deux modes d’activation s’offrent à vous :

  • Composez *720#.
  • Connectez-vous à l’application Djezzy (Android/IOS) ou via le site web !

Comment partager les avantages de l’offre Djezzy BINATNA ?

  • Connectez-vous à l’application Djezzy.
  • Sur l’onglet de partage « BINATNA » ajoutez les membres de votre communauté (Jusqu’à 5 membres).
  • Partagez avec eux les avantages de votre offre (internet et crédit) selon leurs besoins.

À tout moment, vous pouvez modifier la liste des membres à qui vous effectuez le partage ainsi que les avantages attribués.

Continuer la lecture

Actualité